La valeur d’OpenShift pour la transformation des logiciels d’entreprise

shutterstock_677344981

OpenShift de Red Hat offre une solution de plateforme complète basée sur les technologies de source libre. Elle fournit aux équipes DevOps des environnements intégrés qui supervisent les aspects importants du cycle de vie de développement du logiciel. Elle tire profit d’une plateforme Kubernetes qui gère la création et le déploiement de conteneurs Docker à l’échelle, tout en offrant ses propres fonctionnalités avancées. On peut facilement intégrer OpenShift dans des infrastructures préexistantes et qui sont déployées sur une multitude de plateformes infonuagiques. OpenShift est une Plateforme-en-tant-que-service qui permet une orchestration de conteneur facile et constante en réduisant les efforts à fournir pour déployer une plateforme Kubernetes.

Livraison — OpenShift est essentiellement livrée comme les jouets Playmobil : prêts à être assemblés pour jouer. Par contre, comme avec des blocs Lego, on peut bâtir de façon personnalisée la plateforme Kubernetes, cela offre plus de flexibilité et de dynamisme à long terme, mais requiert beaucoup plus de temps, d’efforts et de compétences pour la créer et la maintenir. En favorisant une approche éprouvée, OpenShift peut expédier le processus d’innovation et réduire le laps de temps habituel relatif à la prise de décision et à l’expérimentation. Au bout du compte, une plateforme infonuagique doit faire preuve d’opérabilité, d’observabilité, de résilience, d’agilité et de souplesse afin de rendre le cycle de vie d’une application évolutif, durable et continu. OpenShift peut remplir ces promesses plus rapidement et avec moins d’effort qu’une plateforme Kubernetes de style vanille.

Coût – OpenShift est disponible dans 4 options différentes qui varient selon les coûts et les niveaux de soutien offerts : L’Originale (la version de source libre), La Plateforme de conteneur (le déploiement est exploité dans votre centre de données et inclut l’intégration de stockage sous forme de gluster) La Réservée (gérée pour vous) et L’option En ligne (on vous donne accès à un locataire dans son déploiement). Il faut ajouter à tous les modèles, les frais de licence et de soutien, qui varient de façon linéaire. Bien que Kubernetes vous permette d’éviter ces frais, il ne faut pas oublier les coûts opérationnels de formation et de rétention d’une équipe technique suffisamment grande pour bâtir et maintenir votre plateforme.

Innovation — comme la « Cloud Native Computing Foundation (CNCF) » continue d’unir et d’accroitre les efforts de la communauté pour soutenir les projets de source libre, Kubernetes garde son cap à l’avant garde de l’innovation tandis qu’OpenShift accuse un léger retard. L’évolution de votre plateforme au fil du temps nécessite une équipe technique continuellement engagée dans les efforts de la communauté technologique et qui réévalue votre plateforme selon le rythme extrêmement rapide de l’innovation. Par conséquent, OpenShift a l’avantage à court terme d’intégrer rapidement une plateforme bien développée, mais le désavantage de ralentir l’innovation à long terme.

Feuille de route — Néanmoins, OpenShift suit son propre cheminement d’innovation. Même s’il est vrai que la source libre s’ouvre vers un futur incertain, OpenShift présente la planification de son évolution en une feuille de route détaillée. Votre équipe pourra utiliser ces lignes directrices prévisibles afin de planifier pour le futur et mettre votre application à l’échelle en suivant OpenShift. Il est important d’évaluer les fonctionnalités offertes par OpenShift et par Kubernetes afin de décider de la plateforme qui répond le mieux aux besoins de votre organisation.

Fonctionnalités — Bien qu’elle soit elle-même de distribution CNCF Kubernetes, la plateforme OpenShift n’est pas exploitée sur la dernière version de Kubernetes. Elle n’offre pas toutes les fonctionnalités soutenues par la dernière version et ne vous permet pas de tirer pleinement avantage de l’écosystème Kubernetes plus étendu. Par contre l’API OpenShift est un surensemble de l’API Kubernetes et n’est pas responsable de ses propres avancements en matière de fonctionnalités, ceux-ci sont testés et publiés selon les normes d’assurance de la qualité de Red Hat. Les mises à jour sont validées et publiées en lots afin d’assurer la cohésion, mais cela peut produire des retards. Ces fonctionnalités sont plus stables et plus faciles à intégrer, faisant progresser une plateforme qui est mieux adaptée aux avancées du développement de logiciel des grandes entreprises.

Sécurité — la Sécurité est un domaine dans lequel OpenShift excelle et elle reste toujours une priorité. En plus de la gestion des secrets, OpenShift offre des mécanismes de sécurité à différents niveaux de la pile. Atomic OS, un des choix de systèmes d’exploitation affine l’hôte, ce qui limite la surface d’attaque et réduit la fréquence de réparation pour les administrateurs. Les conteneurs sécurisés avec les espaces de noms Linux, les cGroups et SELinux fournit presque autant d’isolation qu’une MV mais avec plus de souplesse et d’efficacité.

Intégration — OpenShift s’intègre facilement aux infrastructures de la plupart des entreprises. Son soutien des composantes intégrées au pipeline CI/CD (telles que Jenkins et SonarQube) s’assimile bien dans la plupart des processus de développement. OpenShift offre aussi un soutien aux EFK intégrés, et plus de onze intégrations d’authentification, des tableaux de bord informatifs, des locataires multiples et une intégration facile dans Ceph et Gluster. OpenShift est une solution préemballée tout-en-un qui met en œuvre une structure DevOps dans le cycle de vie de votre application.

Enfermement — Finalement, OpenShift est une plateforme riche en fonctionnalités qui empêche l’enfermement à un fournisseur infonuagique. Elle est conçue pour être déployée sur un environnement multinuages et ses fonctionnalités peuvent atténuer la dépendance de votre application aux fonctionnalités d’un seul fournisseur infonuagique. Toutefois, être trop dépendant aux APIs particuliers d’OpenShift peut limiter vos capacités futures à migrer, en cas de nécessité, vers un déploiement vanille de Kubernetes.

Tandis que de plus en plus d’entreprises adoptent et réussissent avec OpenShift, sa valeur augmente pour ses clients et pour Red Hat. OpenShift collabore avec un ensemble de partenaires afin d’augmenter ses fonctionnalités, sa connectivité, sa surveillance et sa facilité d’intégration, ce qui permet aux entreprises d’intégrer facilement les conteneurs à la gestion du cycle de vie de leur application et à leurs outils DevOPs. C’est une plateforme robuste, complète et riche en fonctionnalités. Pour savoir comment tirer avantage d’OpenShift et de Kubernetes, contactez-nous à info@cloudops.com ou inscrivez-vous à l’un de nos ateliers pratiques.

Share Your Thoughts!

420 rue Guy
Montréal, QC H3J 1S6
CANADA

56 Temperance St, 7e étage
Toronto, ON M5H 3V5
CANADA
201 Sommerville Ave.
Sommerville, MA 02143
É-U