8 façons de réduire les coûts de consommation dans le nuage

August 13, 2020 / CloudOps

Les gens tirent parti du nuage pour de nombreuses raisons. La plupart du temps, la nécessité de réduire les coûts occupe une place importante parmi celles-ci. Et bien que le nuage offre des avantages significatifs tels que la rentabilité, certaines entreprises ont découvert à la dure que ce n’est pas nécessairement le cas à mesure qu’elles évoluent. Les infrastructures en nuage natif sont des entités complexes qui doivent être gérées correctement afin d‘évoluer de façon rentable. Dans ce blogue, nous proposons huit façons qui peuvent aider votre entreprise à optimiser son utilisation du nuage.

1. Ayez une stratégie de continuité des affaires.

Il est important de toujours conserver la capacité de déplacer vos applications stratégiques vers de nouveaux déploiements rapidement et de façon rentable si votre région venait à être hors ligne. Développer une stratégie de continuité des activités implique de s’assurer que toutes vos données ne soient pas situées dans une seule région. Bien que cela ne réduise pas nécessairement les coûts d’un mois à l’autre, cette approche vous aidera à éviter les pannes ainsi que les pertes imprévues de revenus et de satisfaction des clients.

2. Payez pour les services infonuagiques dans votre devise locale.

La monnaie est devenue un (douloureux) sujet d’intérêt récemment en raison de la volatilité du taux de change. Même si vous consommez une quantité fixe de ressources infonuagiques chaque mois, votre facture peut varier considérablement si son taux de change est indexé sur une devise autre que votre devise locale. Cela peut rendre la budgétisation imprévisible et peut nuire à la rentabilité de votre organisation. Payer pour les services infonuagiques dans votre devise locale – que ce soit en faisant appel à un fournisseur régional ou en demandant à un fournisseur à très grande échelle de ne pas indexer vos prix en USD – est un moyen de stabiliser vos coûts dans le nuage. C’est pour cette raison que CloudOps recommande souvent aux clients canadiens de tirer parti de cloud.ca, un fournisseur d’infrastructure en tant que service canadien et régional.

3. Assurez-vous que vos applications sont prêtes pour le nuage.

Évitez l’erreur classique d’adopter une stratégie “lift-and-shift” pour migrer les applications héritées du passé. Si vos applications sont rigides, archaïques et étroitement couplées, vous n’aurez pas la flexibilité requise pour tirer parti du modèle opérationnel du nuage et vous devrez probablement faire face à des coûts croissants à mesure que votre application évolue dans le nuage. On peut facilement voir les coûts augmenter lorsque votre seul moyen de déployer une application n’est pas le plus rentable. La refactorisation des machines virtuelles dans des conteneurs peut non seulement augmenter l’efficacité de vos charges de travail dans le nuage, mais aussi leur portabilité ainsi qu’offrir plus de flexibilité et d’options pour vos déploiements. Cela peut être encore plus optimisé en tirant parti de services tels que les bases de données en tant que service, où une tierce partie lance et gère une base de données infonuagique rentable pour vos besoins de stockage.

4. Devenez propriétaire de la base, louez les pointes.

Posséder la base signifie connaître vos exigences en matière de régime permanent et éventuellement louer des ressources d’infrastructure ou de serveurs physiques (auprès de fournisseurs tels que Aptum, cloud.ca ou Packet.net) afin de créer une architecture infonuagique hybride. La location des pointes signifie avoir accès aux ressources à l’utilisation, de sorte que votre infrastructure peut évoluer en cas de besoin. Cela réduit le gaspillage dans le nuage, qui devrait dépasser 17,6 milliards de dollars en 2020. La possession de la base et la location des pointes font partie intégrante de la réduction des coûts du nuage.

5. Engagez-vous sur les ressources prévues.

Tout comme connaître vos besoins en régime permanent vous permettra d’être propriétaire de la base, connaître vos besoins de pointes vous permettra de vous engager sur les ressources prévues. La plupart des fournisseurs infonuagiques proposent différentes offres de ressources engagées et à l’utilisation. Lorsque vous consommez des ressources à l’utilisation, vous payez ce que vous utilisez. En revanche, lorsque vous vous engagez sur un nombre défini de ressources de base, vous recevez ces ressources à un prix réduit. Profiter des remises en vous engageant sur vos ressources de base est un moyen essentiel de réduire les coûts dans le nuage.

6. Vérifiez vos licences.

Les licences peuvent être un composant essentiel du déploiement de charges de travail dans le nuage. Il est donc important de savoir quelles licences vous possédez et lesquelles vous devez obtenir de votre fournisseur infonuagique. Comprendre la disponibilité et les implications financières de ces dernières peut être un facteur important de contrôle des coûts dans le nuage.

7. Faites correspondre vos ressources à vos besoins.

Les fournisseurs infonuagiques proposent de nombreux types de machines virtuelles et d’options de stockage. Les ressources que vous déployez dans le nuage doivent correspondre de manière optimale à vos besoins. Il ne s’agit pas seulement de déterminer le nombre de vCPU et de RAM requis, mais de savoir comment les différentes versions de machines virtuelles sont optimisées en mémoire et en CPU. Les petits fournisseurs infonuagiques régionaux sont beaucoup plus simples. Par exemple, cloud.ca offre un type de machine virtuelle dans une infrastructure standard à locataires multiples. En revanche, les fournisseurs à très grande échelle offrent une prolifération de choix, ce qui peut être intimidant.

8. Assurez-vous que vous pouvez comprendre votre facture.

Si vous n’arrivez pas à comprendre la facture envoyée par votre fournisseur infonuagique, comment pouvez-vous vous attendre à gérer vos coûts? Il existe de nombreuses variables dans le nuage, en particulier avec les fournisseurs à très grande échelle. Comprendre clairement où, pourquoi et comment vous dépensez vous permettra d’optimiser votre consommation et de réduire les coûts.

Pour analyser votre pile technologique, lisez «Petite liste de vérification utile avant la migration vers le nuage». Vous recevrez un guide pour comprendre votre matériel, vos systèmes d’exploitation, votre intergiciel et vos logiciels, en mettant l’accent sur la transposition des outils hérités du passé en des équivalents dans le nuage natif.

Faites vos premiers pas vers un voyage infonuagique plus économique. Notre évaluation des pratiques et plateformes DevOps vous fournira une visibilité sur votre infrastructure. Elle découvrira les principales lacunes et fournira des recommandations pour augmenter la vitesse et l’efficacité de vos fonctionnalités.