Entretiens avec des ambassadeurs de la CNCF: Points à retenir de KubeCon et prévisions pour 2019

Plus de 8 000 personnes ont assisté au KubeCon + CloudNativeCon à Seattle le mois dernier. Elles y étaient pour célébrer la croissance exponentielle de Kubernetes, le logiciel-libre d’orchestration de conteneurs. Depuis le tout premier KubeCon en 2015, la communauté infonuagique native a pris beaucoup d’envergure. Comme l’a déclaré Janet Kuo dans sa présentation d’ouverture, « Kubernetes est maintenant très, très ennuyant » — c’est devenu une plate-forme exceptionnellement stable qui a atteint une adoption commerciale massive. Kubernetes, Prometheus et Envoy sont tous des projets diplômés et les technologies infonuagiques natives connexes ont gagné en popularité. Nous avons rencontré des ambassadeurs de la CNCF pour discuter de ce qu’ils ont retenu de KubeCon.

Archy à propos de la réunion des ambassadeurs et le Sommet Tungsten Fabric

Ayrat Khayretdinov, Architecte infonuagique chez CloudOps

Je n’assiste pas souvent aux conférences KubeCon, car je peux les regarder bien confortablement de chez moi, en accéléré. Mais au KubeCon de Seattle, j’ai eu la chance d’assister à quelques conférences sur les services maillés, où j’étais coprésident du volet; j’ai aussi aidé à sélectionner plusieurs présentations. Bien que les services maillés restent un sujet d’actualité, il y a peu de bonnes ressources disponibles qui expliquent clairement comment ils fonctionnent. La présentation de Matt Turner de Tetrate sur le projet Istio tel que vu par un paquet était utile. Cela a permis de jeter un nouveau regard sur la manière dont les composants d’Istio fonctionnent ensemble et sur la manière dont ses fonctionnalités peuvent être mises en œuvre.

Avec la croissance exponentielle de Kubernetes, la plupart des discussions au KubeCon explorent maintenant la manière dont les projets infonuagiques natifs fonctionnent ensemble. Une bonne exception était la présentation de Jelmer Snoeck de la société Manifold, basée à Halifax, sur le déploiement d’applications solides avec Kubernetes.

En tant qu’ambassadeur de la CNCF représentant le Canada et sa dynamique communauté techno, j’ai été ravi de voir autant de représentants canadiens à ce KubeCon. J’ai rencontré beaucoup de membres de la communauté Meetup K8s et de représentants de diverses entreprises du Canada.

Will Stevens (Chef de la technologie informatique chez CloudOps) a prononcé un discours fascinant intitulé « Mise en réseau multi-nuages avec Kubernetes et Tungsten Fabric » au Sommet des développeurs de Tungsten Fabric, un événement parallèle de KubeCon. Il a expliqué comment utiliser Tungsten Fabric pour mettre en réseau deux clusters Kubernetes différents.

C’était formidable de voir des collègues de CloudOps dans la zone des fournisseurs. Faites-nous savoir si vous n’avez pas eu l’occasion d’obtenir une licorne lego de DevOps sur notre stand. J’ai eu beaucoup de plaisir à Seattle, et j’ai déjà hâte de revoir la communauté à Barcelone!

Bob Killen à propos du Sommet des contributeurs de Kubernetes

Bob Killen, Administrateur de la recherche infonuagique à l’Université du Michigan

Cette année, KubeCon + CloudNativeCon a été assez intense. Pour moi, ce fut le point culminant de plusieurs mois de planification et de collaboration étroite avec d’autres membres de la communauté Kubernetes et de la CNCF pour organiser un des événements parallèles, le Sommet des contributeurs de Kubernetes. Ce fut l’occasion incroyable de réunir un grand nombre de contributeurs principaux et de nouveaux participants au même endroit pour discuter de l’orientation du projet et s’attaquer aux problèmes auxquels la communauté est confrontée. Les entretiens du matin ont été utiles pour voir l’état général et la direction du projet et des sessions de non-conférence (“unconference”), proposées par la communauté, ont constitué la majeure partie de l’après-midi. Ces sessions ont été organisées par des contributeurs, pour d’autres contributeurs et ont abordé des sujets tels que comment contrer l’instabilité des tests Kubernetes  et rapidement développer et tester Kubernetes. Toutes les sessions du Sommet des contributeurs ont été enregistrées et sont disponibles sur la chaîne YouTube de la communauté Kubernetes. Je suis extrêmement reconnaissant de faire partie de cette communauté. Aider à rendre ces expériences possibles pour d’autres est une merveilleuse récompense.

Diane à propos de tous les aspects OpenShift et des opérateurs

Diane Mueller, Directrice, Développement de la communauté chez Red Hat

À ce KubeCon, comme aux 4 derniers KubeCons, j’ai organisé un rassemblement OpenShift Commons pour tous les contributeurs, utilisateurs et chefs de projet travaillant dans la communauté OpenShift. Ce qui était frappant cette fois-ci, c’était le grand nombre d’utilisateurs de la production qui ont donné des présentations techniques poussées sur comment ils gèrent leurs charges de travail avec OpenShift, la distribution de Kubernetes par Red Hat. De Ticketmaster, GE Digital, Progressive, Vattenfall, HealthPartners jusqu’à USAA — la diversité de charges de travail gérées par Kubernetes continue de me surprendre. C’était tellement inspirant de voir autant d’utilisateurs prendre la relève et travailler de concert avec la communauté pour résoudre et étendre Kubernetes. En tant qu’ambassadrice, rien ne me fait plus plaisir que de voir toute cette collaboration intercommunautaire!
KubeCon en soi était en peu en flou, car j’étais également occupée à présenter le projet “Kubernetes Operator Framework” à cet événement. Les sessions du groupe d’intérêt  “Operator Framework” sur le sujet étaient presque un mouvement de foule, et l’atelier pratique de la dernière journée (vendredi) était complet, avec une liste d’attente de plus de 300 personnes! Pour moi, le point principal à retenir de ce KubeCon est clairement l’augmentation des opérateurs de Kubernetes qui changent la donne pour les opérations de deuxième jour. Ce message a été réitéré dans les discours de Uber sur leur opérateur M3DB, par Rob Szumski de Red Hat sur les opérateurs Kubernetes expérimentés et par une myriade d’autres discussions au KubeCon. Si vous étiez un des 300 sur la liste d’attente, soyez rassuré, nous avons créé une version en ligne de l’atelier de l’opérateur et nous en organiserons une autre à Barcelone et ailleurs en 2019.

Ariel à propos de la communauté

Ariel Jatib, Designer principal à StackPoint Cloud

KubeCon continue de croître de manière exponentielle tout en préservant la culture. C’est un hommage à plusieurs dans la communauté et la CNCF. Dans le volet des conversations de corridor (“hallway track”), toujours aussi populaires, il y avait beaucoup de discussions à savoir si nous avions atteint le sommet de KubeCon – qui sait… profitons de la balade! KubeCon continue d’apporter beaucoup de plaisir et c’est une excellente occasion de reprendre contact avec plusieurs membres de la communauté. Les stands des fournisseurs ont été particulièrement actifs cette année. Au-delà de l’accent mis sur les produits, de nombreux fournisseurs ont acheté des stands exclusivement à des fins de recrutement; Home Depot et Apple sont deux de ces sociétés, montrant à quel point Kubernetes et les technologies infonuagiques natives ont été adoptés globalement et à quel point la compétition pour engager des employés talentueux est féroce. Nous commençons également à voir plus de gens portant veston et cravate à la conférence – nous en avons même amenés. Ce méli-mélo d’énergie contribue à la magie de KubeCon; nous avons eu de bonnes journées. On se revoit à Barcelone!

Ilya à propos de GitOps

Ilya Dmitrechenko, DX à Weaveworks

Nous avons constaté un vif intérêt pour GitOps. Presque tous les gens à qui j’ai parlé voient la valeur de GitOps sur les déploiements pilotés par l’intégration continue. La clé de ce succès est notre opérateur-libre, Weave Flux.

C’est formidable de voir KubeCon grandir autant. J’ai assisté aux premiers KubeCons à San Francisco et à Londres, et il n’y avait que quelques centaines de personnes présentes à chaque conférence. Cela ne fait que trois ans et nous avons eu plus de 8000 personnes à Seattle.

C’est très excitant de voir l’adoption commerciale de Kubernetes, mais j’aimerais voir davantage d’événements régionaux. Ce n’est pas tout le monde qui a les moyens de prendre l’avion pour se rendre aux États-Unis. J’espère voir plus de petits événements régionaux de la communauté infonuagique en 2019.

Chris à propos de la croissance

Chris Short, Directeur du marketing produit chez Red Hat Ansible

Kubernetes c’est tout, et tout est Kubernetes. Cela est évident au KubeCon, mais il y avait 8 000 participants à Seattle (et encore plus de gens en ligne) et l’an prochain, à San Diego, il y aura une capacité de plus de 12 000 personnes. J’estime qu’il y aura environ de 11 000 à 12 000 participants l’an prochain. La croissance est énorme.

Cette année, j’ai vraiment apprécié les événements généraux de réseautage ainsi que le Sommet des contributeurs de Kubernetes. Pendant le Sommet, les activités “Maintenance: Demandez-nous n’importe quoi” et les rencontres du groupe d’intérêt principal (“SIG”) ont été formidables.

J’ai très hâte à mon prochain KubeCon. Dire que la communauté est fantastique serait un euphémisme. Je me sens vraiment chez moi dans le monde Kubernetes et je compte renforcer mon implication dans ce monde.

Baruch sur les présentations d’ouverture

Baruch Sadogursky, Responsable des relations avec les développeurs chez JFrog

KubeCon présentait plusieurs sessions incroyables qui mettaient en lumière le succès de Kubernetes et des technologies infonuagiques natives associées. Mais certaines ont particulièrement attiré mon attention.

Liz Rice, coprésidente de KubeCon, a donné une démo de programmation en direct très soignée et qui montrait à quel point la sécurité dans les clusters Kubernetes est extrêmement importante. « Exécute ce YAML pour moi » n’est pas quelque chose qui devrait être fait en production. Elle a clairement indiqué qu’il était essentiel de disposer de règles et de politiques appropriées régissant ce qui va en production.

Je dois mentionner la présentation d’ouverture de Kelsey Hightower. Il était assez surprenant d’apprendre que Kubernetes n’est pas LA plate-forme, mais plutôt la plate-forme sur laquelle les plates-formes sont construites. La facilité avec laquelle il a mis un microservice Fortran dans un environnement sans serveur était géniale.

Le discours de clôture de Julia Evans était également assez cool. Elle a expliqué à quel point la fiabilité et la sécurité sont quelques-uns des plus grands défis auxquels elle a été confrontée chez Stripe et comment même les plus grandes entreprises peuvent ne pas savoir comment fonctionnent certains outils.

Lee sur les services maillés et les mandataires modernes

Lee Calcote, Twistlock

Comme aux deux derniers KubeCons, les services maillés et leurs mandataires modernes ont été des sujets d’actualité. En animant l’atelier sur l’utilisation de Istio à KubeCon (qui avait une liste d’attente cinq fois plus longue que le nombre de places disponibles), je peux vous dire que nous verrons l’adoption des services maillés augmenter considérablement en 2019.

En tant qu’ingénieur qui cherche à adopter les services maillés et qui commence à comprendre ses concepts, deux questions sont fréquemment posées:

  1. Comment un service maillé se compare-t-il aux technologies associées? J’ai un orchestrateur de conteneur, un contrôleur d’entrée, une passerelle API… pourquoi ai-je besoin d’un service maillé?

Bien que j’en ai parlé à maintes reprises, un livre que j’ai récemment écrit et qui s’intitule The Enterprise Path to Service Mesh Architectures aborde la question de manière plus globale.

  1. Quel est le coût d’exploitation d’un service maillé? Combien de frais généraux cela engage-t-il?

Quelques personnes ont apporté des éclaircissements sur cette question. Un projet-libre au sein de la communauté de service maillés–Meshery— est en cours afin de fournir une analyse comparative des performances à travers les services maillés les plus populaires.

Un composant essentiel d’un service maillé est le mandataire moderne, utilisé pour la gestion du trafic des services. Le mandataire le plus important à KubeCon a été présenté lors du premier EnvoyCon (un événement parallèle), au cours duquel des ingénieurs de plusieurs entreprises de taille ont parlé de leurs cas d’utilisation du mandataire Envoy. Chacun d’eux a présenté des statistiques impressionnantes sur leur utilisation de Envoy, transmettant ainsi le message que Envoy est un mandataire aguerri. Peu de temps après KubeCon, AWS a rejoint la longue liste d’autres fournisseurs de nuage et de grandes entreprises de technologie qui contribuent désormais au projet-libre, renforçant ainsi l’idée que Envoy est en train de concrétiser sa vision de fournir une API de plan de données universelle et commençant la marchandisation des réseaux modernes au sein des passerelles de périphérie, des services maillés et des réseaux hybrides (cluster à cluster).

Ce n’est pas seulement l’utilisation populaire de Envoy par les utilisateurs, mais également son adoption par d’autres projets / produits qui englobent et étendent Envoy qui renforcent sa position dans les annales de l’infrastructure infonuagique native.

Nous avons adoré KubeCon + CloudNativeCon cette année

Nous attendons avec impatience de voir ce que 2019 apportera au nuage natif et de retrouver les membres de la communauté lors du prochain événement KubeCon + CloudNativeCon qui se tiendra à Barcelone (Espagne) en mai 2019 et à San Diego (Californie) en novembre 2019.

CloudOps organise d’autres rencontres sur Kubernetes et le nuage natif qui rassemblent des conférenciers du monde entier et représentent divers projets. Ils ont lieu à tous les trois mois à Montréal, Ottawa, Toronto, Kitchener-Waterloo et Québec. Adressez-vous à Archy, notre ambassadeur de la CNCF, ou envoyez un courrier électronique à Carol, notre responsable de la communauté, pour en savoir plus sur la manière dont vous pouvez être impliqué dans la communauté du nuage natif canadien.

L’environnement Kubernetes et nuage natif peut être déroutant et accablant. N’hésitez pas à nous contacter pour vous aider à naviguer dans ses complexités ou renseignez-vous sur nos services de conseil.

Share Your Thoughts!

423 rue Saint-Nicolas, 2e étage
Montréal, QC H2Y 2P4
CANADA

56 Temperance St, 7e étage
Toronto, ON M5H 3V5
CANADA
201 Sommerville Ave.
Sommerville, MA 02143
É-U
429 Lenox Ave.
Miami Beach, FL, 33139
É-U
Privacy policy
423 rue Saint-Nicolas, 2e étage
Montréal, QC H2Y 2P4
CANADA

56 Temperance St, 7e étage
Toronto, ON M5H 3V5
CANADA
201 Sommerville Ave.
Sommerville, MA 02143
É-U
429 Lenox Ave.
Miami Beach, FL, 33139
É-U